Methodologie

La méthodologie proposée par Armonis se base sur les recommandations de bonnes pratiques relatives à l’évaluation interne qui prévoient une réflexion partagée entre les différents protagonistes de l'établissement ou du service. Le rythme préconisé est d'un groupe de travail tous les 15 jours sur une durée de 4 mois. Les journées de travail sont organisées par thèmes qui sont coordonnés au sein du référentiel d'évaluation Armonis. Ce dernier est composé de fiches critères étayant les recommandations et exigences du secteur en termes de qualité d'accompagnement. L’intervenant Armonis a pour rôle d’accompagner au mieux les professionnels dans leurs questionnements tout en respectant les positionnements qui se dessinent au sein de l'équipe pluridisciplinaire. A l'issue de cette période d'auto-évaluation, le plan d'amélioration et le rapport d'évaluation interne sont établis.

Les 4 étapes de l’évaluation interne

  • Étape 1 - La planification de la démarche.
    Elle se traduit par la définition du calendrier de réalisation des différentes étapes et la répartition des tâches
    entre les différents acteurs.
  • Étape 2 - Le recueil et l'analyse des informations
    Cette étape correspond à la collecte et à l’analyse d’éléments de preuves relatifs au fonctionnement de l’établissement ou du service impliquant les personnes accompagnées, leurs proches, les professionnels et les partenaires.
  • Étape 3 - L’élaboration du plan d’amélioration.
    Il consiste en l’identification des actions d’amélioration à mener dans l’établissement ou service.
  • Étape 4 - La rédaction du rapport d’évaluation.
    Il correspond à la formalisation des résultats de l’évaluation interne à destination des autorités de tarification, des évaluateurs externes et de toutes parties prenantes à l'évaluation interne.

La direction de l’établissement ou du service

La direction joue un rôle essentiel dans la communication autour de la démarche et la mise à disposition des ressources nécessaires qui constituent les pré-requis indispensables à la mise en œuvre d’une évaluation interne réussie.

Le Comité de pilotage (COPIL)

Un comité de pilotage est nommé par le directeur de la structure. Il sera mobilisé pour préparer et participer aux différents groupes de travail thématiques.

Ce comité se compose de :

  • La direction de l’établissement
  • Des membres de l’encadrement intermédiaire (IDEC ou cadre de santé, Chef de Service, Responsable hôtelier...)
  • D’autres professionnels tous services confondus à la discrétion de la direction.

Parmi le COPIL, un chef de projet est nommé par la direction afin d'être l'interlocuteur privilégié lors des réunions de travail.

Les réunions de travail

Le COPIL convie différents acteurs parmi les personnes accompagnées, leurs proches, les professionnels et les partenaires en fonction des ordres du jour qui auront été préalablement définis par la direction et le chef de projet.